Pour plus d'informations :

Tel : 06.14.45.70.23

Création du premier Airiel (Jardin de plants publics)

 
airiel 350Airiel - Jardin de plants public 
Lieu de rencontre régulier et permanent pour échanger des bons plans et des plants.
 
Présentation des règles et des convenances :
Principe : vous venez avec quelques plants en pot que vous déposerez sur l'airiel.
En échange, vous pourrez repartir avec autant de plants équivalent de ce que vous avez amené moins un !
L'idée est que le capital végétal disponible puisse s'étoffer régulièrement pour proposer le plus large choix aux échangeurs suivants.
Chacun peut alors diversifier ses propres cultures et proposer à d'autres ce qui pousse à profusion dans son jardin ou son terrain.

Dans l'idéal et au fur et à mesure de sa mise en place, nous améliorerons le lieu pour qu'il soit agréable et accueillant en y plaçant des rondins pour s'assoir et une cabane pour y abriter les moyens communs mis à disposition.

Quelques règles de convenances :
- Chaque pot doit être étiqueté (surtout si les plants que vous amenez sont rares ou difficilement reconnaissable par les novices.
Si les pots ne sont pas clairement indentifiés, la rencontre avec des amateurs éclairés peut permettre de reconnaitre et d'apprendre à connaître les plantes.
- En venant sur place, si vous voyez un plant anonyme que vous connaissez, identifiez le avec les marqueurs et étiquettes mises à disposition
- Si sur place vous constatez que les plantes manquent d'arrosage, abreuvez les avec l'arrosoir mis à votre disposition. Merci pour elles (les plantes)
- Vous devez repartir avec un petit peu moins que ce que vous avez amené. Exemple,: si vous venez avec deux plants de fraises, il ne serait pas équitable de repartir avec un plant d'arbre fruitier.
- Par convention, en déplaçant les pots déjà présents, placez les plants que vous apportez à droite de ceux qui sont déjà présents pour que ceux qui viennent régulièrement puissent identifier rapidement les derniers pots amenés.
- En venant chaque samedi à 11h00 précise, vous avez plus de chances de rencontrer d'autres personnes qui partagent les mêmes passions que vous pour la nature et les plantes. (surtout si ce jour là il fait beau....)
 
 
 
Pour s'y rendre :
Prendre la direction de Villeneuve sur Lot à partir du centre de Prayssas
A 3 kms de Prayssas, tourner à gauche ; un panneau indique Crouzoula / Arpens (vous devez avoir passé la déchéterie mais tourner à gauche bien avant le refuge pour les chevaux)
Tourner ensuite deux fois à droite en direction du lieu dit Les Carmes (c'est une impasse)
L'airiel sera alors indiqué avec un panneau en bois.
Le stationnement peut se faire juste après le panneau L'Airiel à droite ou juste avant le panneau en bois "Parking".
L'airiel de plants est en retrait de 30 mètres du bord de route.

Si vous venez par la route de Villeneuve (D118) en ayant Villeneuve dans votre dos : passé le refuge pour les chevaux, prenez la première route à droite (bien avant la déchéterie) en direction de Montpezat (indiqué à 7 kms)
Tourner ensuite deux fois à droite en direction du lieu dit Les Carmes (c'est une impasse)
L'airiel sera alors indiqué avec un panneau en bois.
Le stationnement peut se faire juste après le panneau L'Airiel à droite ou juste avant le panneau en bois "Parking".
L'airiel de plants est en retrait de 30 mètres du bord de route.
 
Avec un GPS, programmer les Carmes à Prayssas
Le lieu dit L'Airiel sera indiqué sur place.
 
Coordonnées GPS : 44.3106794, 0.5378366 
 
Rappel, les ateliers sont libres d'accès et gratuits.
Cet atelier n'est pas restreint en nombre de participants et ne nécessite pas d'inscription.
Pour optimiser la participation aux ateliers, n'oubliez pas d'informer vos amis et vos proches.
Renseignements complémentaires : 06.14.45.70.23 

> Pourquoi un airiel dans chaque commune ?
Les échanges de plants permettent d'améliorer la diversité des plants et des cultures des particuliers dans leurs jardins
Ils encouragent chaque passionné de nature et de jardins à réaliser des bouturages et des plans pour les donner aux autres.
Ils permettent de développer les échanges de compétences entre les jardiniers du secteur proche de façon régulière

> Et après !
En fonction des résultats et du suivi de l'initiative, un airiel pourrait être installé au centre de chaque village avec un bac de compostage, une serre, une réserve d'eau, une table pour réaliser les bouturages, un salon de jardin pour continuer à échanger autour d'un verre. Un petit coin abrité en cas de pluie. Dans son idéal, un airiel doit être beau afin de s'y sentir bien.